Couture à 4 mains

Il y deux semaines, ma grande m’a sollicité pour coudre un sac. Qu’à c’la tienne !

Afin de connaitre le sac dont elle rêvait, je lui ai demandé de me le dessiner. Elle tenait à réaliser un sac renard. Tout a donc commencé avec ce dessin (je vous le concède, nous ne sommes pas de grand dessinateur dans la famille).

img_2671_fotor.jpg

Pour le patron, je suis partie du patron de la pochette pour Demoiselle en détresse issu du livre « Les sacs et pochettes à coudre » de La petite cabane de Mavada. En gardant les mêmes dimensions, au lieu de tracer un rabat en demi-cercle nous l’avons fait en triangle. Puis nous avons tracé des triangles pour les oreilles et dessiné les appliques du visage.

Ensuite la mistinguette a choisi ses tissus. Chose pas évidente à faire au vu du stock dont je dispose. Elle a fini par se décider et nous voilà partis dans une aventure à 4 mains. Après la découpe des tissus, l’idée commence à prendre forme.

img_2613_fotor.jpg

Enfin Mademoiselle s’est installée à la machine à coudre et je lui ai servi de guide. Elle n’avait jamais cousu donc beaucoup de choses à apprendre. A ma grande surprise, cela lui a plu et elle est restée concentrée jusqu’au bout (miracle !). C’est elle qui a quasiment tout cousu, je suis seulement intervenue pour les appliques du visage, la pose du fermoir et la toute dernière surpiqure autour du sac.

Après 2 dimanche passés dessus, là voilà qui arbore enfin son joli sac. Quelle fierté dans ses yeux.

IMG_2666_Fotor

Patron : base Pochette pour Demoiselle en détresse

issu du livre La Petite Cabane de Mavada

Tissu : Simili Cuir Blanc, Orange et Noir du magasin Natacha Tissu à Echirolles,

Tissu fleur orange du même magasin

Mincky blanc et tissu étoile de Ma petite Mercerie

 

Plus en détail

 

Collage_Fotor

Elle a de quoi être fière. Nous avons, en tout cas, passé d’agréables moments ensemble. Un vrai partage entre mère et fille.

Publicités

Sac Mölkky, made by me

Mon mari nous a fabriqué un joli jeu de Mölkky. En voici des photos.

Molki Collage_Fotor

Du coup, j’en avais marre du sac plastique qui servait à le transporter. Après un peu de réflexion sur ce que je voulais : pas un sac où le jeu est branle ballant, quelques choses de compact; je me suis lancée en free style pour la conception. J’ai pris mes mesures, j’ai dessiné un prototype et me voilà parti.

Sac Molki Collage_Fotor

Patron : Création personnelle

Tissu : Ikéa

Comme je me suis lancée un peu à l’aventure, j’ai utilisé un tissu Ikea. Je ressentais un peu moins de pression si je loupais mon essai. Mes pièces ont toutes été entoilées et j’ai mis un élastique pour tenir les quilles. Il se ferme sur les cotés et sur le dessus grâce à des pressions kam. Et enfin un petit bout de sangle pour tenir le sac, issu de la récup d’un sac que j’ai jeté.

Je suis plutôt contente du résultat, même un peu fière. Il est super pratique et répond à toutes mes attentes. Qu’en pensez vous ?

Pochette d’Artiste

Tout à commencé par un anniversaire…

Ma fille a été invité à l’anniversaire d’une copine, et l’éternelle question de : que va t’on offrir qui fasse plaisir s’est bien sur posée. La maman de la copine étant couturière également et la jeune fille étant créative, j’ai eu l’idée d’utiliser le tuto de Sweet Anything pour réaliser une pochette d’artiste (je vous met le lien vers le tuto sous la photo). J’imaginais donc que le cadeau allait être apprécié à sa juste valeur.

Direction mon armoire à tissus et quelques heures plus tard voici le résultat.

Pochette Artiste 1

Patron : Pochette d’Artiste Sweet Anything

Le cadeau a fait sensation.
Néanmoins, j’ai déclenché à la maison une vague de : « Moi aussi, j’en veux une ! » de la part de mes loulous. Ils ont donc été choisir leurs tissus et ont eu aussi le droit à leur pochette d’artiste.

Pochette Artiste Leena

Pochette Artiste Ilwan

Nous sommes partis pendant les vacances, et ça a été leur crash test. Verdict : elles ont été super pratiques surtout en voiture (avec 5h de trajet, cela les a occupé). De plus, grâce à elles, plus de feuilles volantes et de crayons éparpillés. Chacun à la sienne avec les stylos qu’il veut, les coloriages dont il a envie. C’est génial !

Au départ je trouvais le rangement pour les crayons un peu juste. J’ai espacé mes coutures de 2 cm, ce qui fait qu’on ne peut insérer que des crayons fins et seulement 11. Du coup, je m’étais dis que si cela était à refaire, je referai plutôt une trousse avec une fermeture éclair. Mais après utilisation finalement je ne changerai rien. En effet le fait d’avoir un espace restreint permet de maintenir les crayons en place et donc on ne les perd pas (notamment en voiture, cela évite le « MAMAN ! Tu peux me ramasser mon crayon rouge » toutes les 3 secondes).

Bref test réussi.