Patron Américain : L’affaire est dans le sac !

Oh la la ! Plus de 7 mois sans publier par ici. Pourtant j’ai cousu mais c’est vrai que j’ai été plus active sur Instagram. Le temps m’a un peu manqué et puis le clavier de mon ordi m’a lâchement abandonné.

Allez c’est repartit pour une nouvelle année.

Coté couture, j’ai commencé par un accessoire pour moi. En effet mon sac à main ne ressemblait plus à rien. On avait l’impression que je m’étais faite attaquée par un animal (si si je vous assure), il tombait en lambeau.

Je me suis mise à la recherche d’un patron qui me convienne et me corresponde. Je voulais un sac avec un peu d’espace mais pas trop, car plus on en a plus on en met n’est ce pas ? Je  souhaitais qu’il ne soit pas trop profond, de quoi contenir un carnet A5 couché.

J’ai regardé d’abord chez Sacôtin, j’ai hésité avec le sac Java. Puis j’ai cherché du coté de Shamballa Bags notamment le sac Yanna ou Pandora. Enfin grâce à Instagram, j’ai découvert Bagstock Designs et notamment le patron Everyday Tote.

 

C’est un patron Américain. Là grosse angoisse, car on va passe mentir, je n’ai jamais été vraiment très douée en Anglais. Le trouvant trop beau, pas le choix, il me le faut. Ni une ni deux, je me suis mise à travailler la traduction.

Après avoir regarder les différentes versions, toutes plus jolies les unes que les autres, j’ai opté pour la version réduite à 85 % mais en conservant la fermeture d’origine. Si vous optez pour ce choix, attention aux marges, elles sont aussi réduite de 85 %.

IMG_3989 (2)

Concernant la mercerie, dans le tuto il est recommandé de 4 « strap ends » et 1 « zipper end ».  J’ai donc chercher quelque chose d’un peu élaboré. Notamment après avoir cousue les anses en simili cuir, j’avoue que la couture des bouts laissent à désirer compte tenu des épaisseurs. Du coup l’idée de les cacher dans des embouts m’a séduite. J’ai désespérément chercher un site français ou les acheter, rien, que dalle !

J’ai trouvé 2 sites internet qui en propose et qui livre en France :

Ayant déjà acheté pas mal de mercerie, je n’ai finalement pas testé mais je les garde en mémoire pour une prochaine fois, je ne manquerai pas de vous en reparler. Je suis preneuse d’avis si vous avez  déjà testé.

 

Pour les anses, j’ai opté pour une longueur de 60 cm. Mes anses en simili ne me plaisant pas, je me suis tournée vers de belles anses en cuir. Je les ai trouvé sur site Les Jolies Anses. Je le recommande vivement, le prix est raisonnable et l’envoi soigné. Il faut être un peu patiente, le temps de la création (compter une semaine pour l’envoi) mais cela en vaut la peine pour obtenir un résultat plus soigné.

Les jolies Anses (2)

Le rendu est exactement ce que je voulais, je trouve la taille adéquate à mon besoin. J’arrive à tout retrouver facilement sans chercher des heures. Les 2 styles de poche (fermée par une fermeture éclair et à soufflet) sont très pratiques, d’ailleurs je ne les ai pas réduites de 85 %  Seulement dans la largeur, la hauteur j’y ai peu touché. Afin que cela rentre, j’ai revu légèrement leur position en hauteur sur la doublure.

 

Seule déception, mes finitions. Ma machine n’a pas supporté les dernières surpiqures. Pensez bien à recouper les marges de couture quand c’est indiqué. J’avoue ne pas l’avoir toujours fait, du coup j’ai eu à surpiquer 4 épaisseurs entre simili et jacquard à certains endroits.

Afin d’aider celles et ceux qui veulent coudre ce sac, je vous mets a disposition ma traduction. Pour les mesures, j’ai convertis simplement les inches en centimètres.

EVERYDAY TOTE de BAGSTOCK DESIGNS

N’hésitez pas à me faire signe si vous l’utilisez et que cela vous a aidé.


Avantages :

  • Le patron est adaptable sans trop de difficultés en taille en fonction des besoins et envies de chacune.
  • On peut se faire plaisir avec les tissus, jouer sur les contraste et avoir des rendus totalement différents.
  • La créatrice propose 2 tutos gratuits sur son site : la modification de la fermeture principale et l’ajout d’une poche à glissière sur l’extérieur du sac.
  • Le tuto est composé de pleins de photos détaillées, c’est un vrai plaisir.
  • Prix du patron 6,1 €.

Inconvénients :

  • Ce sac demande pas mal de mercerie si vous voulez un rendu esthétique (3 entoilages différents, embout de anses, fermeture éclair, …). Certaines ne se trouvent pas en France donc il faut commander.

Tissus : Mondial tissu

Mercerie : Mondial tissu, Ma petite Mercerie et Les Jolies Anses


 

Merci d’avoir lu jusqu’au bout. A bientôt !

Publicités

Couture à 4 mains

Il y deux semaines, ma grande m’a sollicité pour coudre un sac. Qu’à c’la tienne !

Afin de connaitre le sac dont elle rêvait, je lui ai demandé de me le dessiner. Elle tenait à réaliser un sac renard. Tout a donc commencé avec ce dessin (je vous le concède, nous ne sommes pas de grand dessinateur dans la famille).

img_2671_fotor.jpg

Pour le patron, je suis partie du patron de la pochette pour Demoiselle en détresse issu du livre « Les sacs et pochettes à coudre » de La petite cabane de Mavada. En gardant les mêmes dimensions, au lieu de tracer un rabat en demi-cercle nous l’avons fait en triangle. Puis nous avons tracé des triangles pour les oreilles et dessiné les appliques du visage.

Ensuite la mistinguette a choisi ses tissus. Chose pas évidente à faire au vu du stock dont je dispose. Elle a fini par se décider et nous voilà partis dans une aventure à 4 mains. Après la découpe des tissus, l’idée commence à prendre forme.

img_2613_fotor.jpg

Enfin Mademoiselle s’est installée à la machine à coudre et je lui ai servi de guide. Elle n’avait jamais cousu donc beaucoup de choses à apprendre. A ma grande surprise, cela lui a plu et elle est restée concentrée jusqu’au bout (miracle !). C’est elle qui a quasiment tout cousu, je suis seulement intervenue pour les appliques du visage, la pose du fermoir et la toute dernière surpiqure autour du sac.

Après 2 dimanche passés dessus, là voilà qui arbore enfin son joli sac. Quelle fierté dans ses yeux.

IMG_2666_Fotor

Patron : base Pochette pour Demoiselle en détresse

issu du livre La Petite Cabane de Mavada

Tissu : Simili Cuir Blanc, Orange et Noir du magasin Natacha Tissu à Echirolles,

Tissu fleur orange du même magasin

Mincky blanc et tissu étoile de Ma petite Mercerie

 

Plus en détail

 

Collage_Fotor

Elle a de quoi être fière. Nous avons, en tout cas, passé d’agréables moments ensemble. Un vrai partage entre mère et fille.

Sac Mölkky, made by me

Mon mari nous a fabriqué un joli jeu de Mölkky. En voici des photos.

Molki Collage_Fotor

Du coup, j’en avais marre du sac plastique qui servait à le transporter. Après un peu de réflexion sur ce que je voulais : pas un sac où le jeu est branle ballant, quelques choses de compact; je me suis lancée en free style pour la conception. J’ai pris mes mesures, j’ai dessiné un prototype et me voilà parti.

Sac Molki Collage_Fotor

Patron : Création personnelle

Tissu : Ikéa

Comme je me suis lancée un peu à l’aventure, j’ai utilisé un tissu Ikea. Je ressentais un peu moins de pression si je loupais mon essai. Mes pièces ont toutes été entoilées et j’ai mis un élastique pour tenir les quilles. Il se ferme sur les cotés et sur le dessus grâce à des pressions kam. Et enfin un petit bout de sangle pour tenir le sac, issu de la récup d’un sac que j’ai jeté.

Je suis plutôt contente du résultat, même un peu fière. Il est super pratique et répond à toutes mes attentes. Qu’en pensez vous ?

Pochette d’Artiste

Tout à commencé par un anniversaire…

Ma fille a été invité à l’anniversaire d’une copine, et l’éternelle question de : que va t’on offrir qui fasse plaisir s’est bien sur posée. La maman de la copine étant couturière également et la jeune fille étant créative, j’ai eu l’idée d’utiliser le tuto de Sweet Anything pour réaliser une pochette d’artiste (je vous met le lien vers le tuto sous la photo). J’imaginais donc que le cadeau allait être apprécié à sa juste valeur.

Direction mon armoire à tissus et quelques heures plus tard voici le résultat.

Pochette Artiste 1

Patron : Pochette d’Artiste Sweet Anything

Le cadeau a fait sensation.
Néanmoins, j’ai déclenché à la maison une vague de : « Moi aussi, j’en veux une ! » de la part de mes loulous. Ils ont donc été choisir leurs tissus et ont eu aussi le droit à leur pochette d’artiste.

Pochette Artiste Leena

Pochette Artiste Ilwan

Nous sommes partis pendant les vacances, et ça a été leur crash test. Verdict : elles ont été super pratiques surtout en voiture (avec 5h de trajet, cela les a occupé). De plus, grâce à elles, plus de feuilles volantes et de crayons éparpillés. Chacun à la sienne avec les stylos qu’il veut, les coloriages dont il a envie. C’est génial !

Au départ je trouvais le rangement pour les crayons un peu juste. J’ai espacé mes coutures de 2 cm, ce qui fait qu’on ne peut insérer que des crayons fins et seulement 11. Du coup, je m’étais dis que si cela était à refaire, je referai plutôt une trousse avec une fermeture éclair. Mais après utilisation finalement je ne changerai rien. En effet le fait d’avoir un espace restreint permet de maintenir les crayons en place et donc on ne les perd pas (notamment en voiture, cela évite le « MAMAN ! Tu peux me ramasser mon crayon rouge » toutes les 3 secondes).

Bref test réussi.